Catégorie > Lettre et philosophie

BAC C et D Burkina Faso 2014: Sujet de Français, 1er Tour

Posté par Helper le 08/09/2021 à 19:44:17

1er SUJET : CONTRACTION DE TEXTE



L’amélioration du cadre de vie rurale

Partout en Afrique et ce de tout temps, les dirigeants africains dans leurs déclarations d’intention (en prenant le pouvoir surtout) font du développement rural la « priorité des priorités ». Une telle attitude se distingue, non pas parce qu’elle paraît unanime en Afrique, mais parce que les raisons qui la fondent, renvoient à l’importance du processus de développement socio-économique. En effet, les zones rurales abritent la fraction la plus nombreuse de la population (plus de 60% dans de nombreux
pays) ; celle-ci, en plus de sa pauvreté, est la plus nécessiteuse dans les domaines de la santé, l’éducation, l’habitat, alors que c’est elle qui approvisionne la ville non seulement en produits vivriers,
mais aussi en main-d’œuvre. Ainsi, la ville qui paraît plus favorisée (malgré les nombreuses difficultés auxquelles sont confrontés ses habitants) prend plus qu’elle ne donne aux zones rurales qui, dès lors,
sont plus défavorisées.

Dans de nombreux pays tels que le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Nigeria, le Cameroun, le Malawi, l’Égypte, l’Algérie, la Libye et la Tunisie, de grands travaux de développement ont été entrepris, dans les domaines hydroélectrique, agricole, industriel et infrastructurel destinés à désenclaver les zones rurales et à améliorer, d’une manière générale, le cadre de vie rurale.

Dans d’autres pays tels que le Ghana, le Nigeria, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, la Tanzanie, le Malawi, l’accent a été mis soit sur la décentralisation des activités industrielles, soit sur la modernisation de l’habitat rural, notamment par le lotissement et la
construction de villages, le regroupement de plusieurs villages, la construction d'écoles, de maternités et de centres de santé primaire.
Ici aussi, eu égard à l’immensité des efforts accomplis ça et là et à l’ampleur des besoins des zones rurales africaines, on peut se demander si les objectifs visés par les politiques et stratégies mises
en œuvre dans le domaine du développement ont été atteints.

Une évaluation globale non exhaustive mais objective de l’ensemble de ces mesures montre, qu’en Afrique, des efforts réels ont été faits pour atténuer les effets de la croissance rapide de la
population, l’urbanisation et les migrations. Les mesures coercitives prises pour ralentir les mouvements de migrations internes et l’immigration, dans la plupart des cas, ont plutôt contribué à
renforcer les effets qu’elles devraient atténuer. Ainsi, les déguerpissements de populations des quartiers à rénover ou à reconstruire ont favorisé soit de nombreux déplacements d’une zone d’habitat
insalubre ou spontané à une autre, soit la prolifération des bidonvilles à la périphérie des villes, étant donné que les déguerpis allaient tout simplement, ailleurs, créer d’autres quartiers spontanés.

Les renvois de migrants dans leurs villages d’origine n’ont atteint aucune efficacité quand on sait que des migrants renvoyés ont pris d’autres destinations et que, parmi eux, d’autres sont revenus
clandestinement dans les villes d’où ils ont été chassés. Nulle part, les opérations de renvoi et celles de l’amélioration du cadre de vie des villages n’ont été concomitantes, aussi n’avaient-elles aucune
chance d’être efficaces.

Les expulsions d’étrangers, parce qu’elles sont fondées sur la xénophobie et la spontanéité, ont posé, partout, plus des problèmes qu’elles n’en ont résolus, surtout dans les pays de départ et entre ceux-ci et les pays d’origine. En effet, elles ont partout créé des conflits et contentieux plus ou moins graves entre certains pays africains, quand elles n’ont pas entraîné l’accroissement du nombre des réfugiés dans certains pays. Partout où ces expulsions ont eu lieu, elles ont été marquées par le pillage des biens des expulsés, des émeutes, voire même des exécutions sommaires d’étrangers, en violation flagrante non seulement des clauses d’accords portant circulation des biens et des personnes entre pays
africains, mais aussi des droits élémentaires de l’homme.

Une publication de la Banque Africaine de Développement :
Croissance démographique et développement durable


QUESTIONS (20 points)



1. Résumé (8 points)
Vous résumerez ce texte au quart (1/4) de son volume. Une marge de 10% en plus ou en moins est acceptée.
2. Vocabulaire (2 points)
Expliquez le sens, dans le texte, des expressions suivantes :
- la décentralisation des activités industrielles ;
- la prolifération des bidonvilles à la périphérie des villes.
3. Discussion (10 points)
Selon l’auteur, « la ville (...) prend plus qu’elle ne donne aux zones rurales ».
Discutez. Vous illustrerez vos propos d’exemples précis.


2ème SUJET : COMMENTAIRE COMPOSÉ


"Au nom de mon parti"
Il est parti et sans sa femme du domicile [...]. Il est parti militant de son parti, convaincu que dans la rue sa marche aura un prix. Il s’est vu tenant la plus vilaine pancarte, la brandissant aux yeux des forces de l'ordre. [...] La police panique, la situation devient alarmante, les armes parlent et, dans la foule, le résultat est là. Un cœur s’est envolé sous un soleil ensoleillé, l’âme fragile d’un innocent qu’on a volée. [...]. Le poumon en pleurs, touché par la chaleur des plombs. Des champs de guerre, c’est la confusion. Au sol encore, il rampe dans les flaques de la désolation, pour un parti qui à peine connaît son nom [...].

Pendant que tu marchais, lui était à la maison, tenait sa petite fille dans ses bras, dans son salon. Pendant que tu criais injustice, il contait à son épouse la grandeur de ses ambitions, pendant que
tu brandissais ta pancarte, il remerciait son boy pour son plat succulent. Pendant que tu fuyais le champ de tir, il défendait la rue ce matin-là à son fils. Pendant que la balle traversait ton poumon droit,
pendant que tu gémissais il levait son verre (...) Pendant que tu luttais pour ton souffle de vie, il serrait la main de votre soi disant ennemi. Pendant que la mort sur ton corps jouait, à son domicile s'élève la
coupe du champagne.

Extrait de l’album "Dieu seul sait" de Yeleen.

Vous ferez de ce texte un commentaire composé. Vous pourriez, par exemple, étudier les procédés par lesquels l'auteur évoque, d'une part, la détermination du militant et dénonce, d’autre part, l’hypocrisie des leaders politiques.

3ème SUJET : DISSERTATION LITTÉRAIRE



Beaucoup de gens « ont généralement une bonne opinion de la poésie et des poètes mais comme d’une chose lointaine, un peu étrangère, inaccessible. Peu la lisent, car, alors, sa forme insolite, sa part de mystère plus évidente, déconcertent, intimident et, même disons-le, font peur ».

Commentez ces propos extraits de "Français dans le monde" n° 325 de Janvier-Février 2003 en appuyant votre point de vue par des exemples précis.



Ajouter une réponse

Votre message :

:

Votre prénom:

Votre email:

:



A voir aussi :





Qui est Réponse Rapide?

Réponse rapide est un site internet communautaire. Son objectif premier est de permettre à ses membres et visiteurs de poser leurs questions et d’avoir des réponses en si peu de temps.

Quelques avantages de réponse rapide :

Vous n’avez pas besoins d’être inscrit pour poser ou répondre aux questions.
Les réponses et les questions des visiteurs sont vérifiées avant leurs publications.
Parmi nos membres, des experts sont là pour répondre à vos questions.
Vous posez vos questions et vous recevez des réponses en si peu de temps.

Note :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus