En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus
Catégorie > Lettre et philosophie

Analyse du livre Les Fleurs du mal

Posté par camille le 13/01/2021 à 18:13:40

Une confession d'espoirs, de rêves, d'échecs et de péchés,Les Fleurs du mal tente d'extraire la beauté du malin. Contrairement à la poésie traditionnelle qui s'appuyait sur la beauté sereine du monde naturel pour transmettre des émotions, Baudelaire a estimé que la poésie moderne doit évoquer les aspects artificiels et paradoxaux de la vie. Il pensait que la beauté pouvait évoluer d'elle-même, indépendamment de la nature et même alimentée par le péché. Le résultat est une opposition claire entre deux mondes, «spleen» et «idéal». Spleen signifie tout ce qui ne va pas dans le monde: la mort, le désespoir, la solitude, le meurtre et la maladie. (La rate (spleen), un organe qui élimine les agents pathogènes de la circulation sanguine, était traditionnellement associée au malaise; «rate» est un synonyme de «mauvaise humeur».) En revanche, l'idéal représente une transcendance par rapport à la dure réalité de la rate. ,

L'idéal est avant tout une évasion de la réalité à travers le vin, l'opium, les voyages et la passion. Atténuant l'impact dur de l'échec et des regrets, l'idéal est un état imaginaire de bonheur, d'extase et de volupté où le temps et la mort n'ont pas de place. Baudelaire utilise souvent l'imagerie érotique pour transmettre le sentiment passionné de l'idéal. Cependant, l'orateur est toujours déçu alors que la rate reprend son règne. Il est sans cesse confronté à la peur de la mort, à l'échec de sa volonté et à l'étouffement de son esprit. Pourtant, alors même que le locuteur du poème est contrarié par la rate, Baudelaire lui-même ne renonce jamais dans sa tentative de rendre le bizarre beau, tentative parfaitement exprimée par la juxtaposition de ses deux mondes.

Les femmes sont la principale source de symbolisme de Baudelaire, servant souvent d'intermédiaire entre l'idéal et le spleen. Ainsi, alors que l'orateur doit passer ses mains dans les cheveux d'une femme pour évoquer son monde idéal, il compare plus tard son amant à un animal en décomposition, lui rappelant qu'un jour elle embrassera des vers à sa place. Son amant est à la fois sa muse, apportant une perfection éphémère, et une malédiction, le condamnant à un amour non partagé et à une mort prématurée. Les femmes incarnent donc à la fois ce que Baudelaire appelait l'élévation vers Dieu et ce qu'il appelait la descente graduelle vers Satan: ce sont des guides lumineux de son imagination mais aussi des vampires monstrueux qui intensifient son sens du spleen, ou de la mauvaise humeur. Le résultat est une misogynie modérée: Baudelaire associe donc la femme à la nature.

La poésie de Baudelaire évoque également de manière obsessionnelle la présence de la mort. Dans «À un passant», un possible intérêt amoureux se révèle être une mort menaçante. Les démons féminins, les vampires et les monstres rappellent également constamment à l'orateur sa mortalité. Cependant, le passage du temps, notamment sous la forme d'un Paris nouvellement remodelé, isole l'orateur et lui fait se sentir aliéné de la société. Ce thème de l'aliénation laisse le locuteur seul à la contemplation horrible de lui-même et aux espoirs d'une mort consolante. Baudelaire souligne encore la proximité de la mort en s'appuyant sur l'imagerie religieuse et la fantaisie. Il croit sincèrement que Satan contrôle ses actions quotidiennes, faisant du péché un rappel déprimant de son manque de libre arbitre et de sa mort éventuelle.

Enfin, des éléments d'horreur fantastique - des fantômes aux chauves-souris en passant par les chats noirs - amplifient la force destructrice de la rate sur l'esprit. Baudelaire s'est inspiré des Contes de mystère et d'imagination d'Edgar Allen Poe , et il a vu l'utilisation de la fantaisie par Poe comme un moyen de souligner le mystère et la tragédie de l'existence humaine. Par exemple, les trois poèmes différents de Baudelaire sur les chats noirs expriment ce qu'il considérait comme l'ambiguïté provocante des femmes. De plus, la présence de démons et de fantômes torturés rend la possibilité de mort plus immédiate pour l'orateur, préfigurant la peur et l'isolement que la mort apportera.



Ajouter une réponse

Votre message :

:

Votre prénom:

Votre email:

:



A voir aussi :





Qui est Réponse Rapide?

Réponse rapide est un site internet communautaire. Son objectif premier est de permettre à ses membres et visiteurs de poser leurs questions et d’avoir des réponses en si peu de temps.

Quelques avantages de réponse rapide :

Vous n’avez pas besoins d’être inscrit pour poser ou répondre aux questions.
Les réponses et les questions des visiteurs sont vérifiées avant leurs publications.
Parmi nos membres, des experts sont là pour répondre à vos questions.
Vous posez vos questions et vous recevez des réponses en si peu de temps.

Note :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus